Cookies à l’okara

Oka-quoi ? Encore un ingrédients introuvable ça ? Et oui, un peu ! Si vous cherchez des cookies plus simples il y a plusieurs autres recettes sur ce blog. L’idée ici c’est vraiment d’utiliser l’okara quand on en a à « écouler » 🙂

L’okara est la pulpe résiduelle de la fabrication du lait de soja : On fait cuire les fèves, on les mixe avec de l’eau et on passe à travers un tissus très fin pour recueillir le lait de soja d’un côté, la pulpe (l’okara) de l’autre.

Par extension, on parle aussi d’okara pour la pulpe résiduelle de tous les laits végétaux (okara d’amande….)

Ces cookies sont donc très protéinés, peu gras et peu sucrés : idéal pour un petit goûter sain mais gourmand !

Ma version est à la cacahuète mais je vous donne aussi la recette pour une version plus neutre en utilisant de l’huile végétale neutre (pépin de raisin) ou de l’huile de coco qui se marie très bien avec les pépites de chocolat !

Cookies à l'okara

Cookies à l'okara

Une recette antigaspi pour utiliser l'okara (résidus de la fabrication du lait de soja)
Temps de préparation10 min
Temps de cuisson20 min
20 cookies
Imprimer

Ingrédients

  • 200 à 250 g okara
  • 300 g flocons d'avoine
  • 140 g sucre complet
  • 80 g chocolat pâtissier concassé ou pépites de chocolat ou raisins secs
  • 2 càc rases bicarbonate de soude
  • 250 ml lait végétal (soja ou autre)
  • 2 càs bombées purée de cacahuète ou 6 cl d'huile végétale neutre

Instructions

  • Diluer la purée de cacahuètes dans le lait végétal (mixer si besoin)
  • Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients (incluant le lait et la purée de cacahuète) et mélanger bien pour obtenir une pâte épaisse et collante (un peu comme une pâte à tarte - mais granuleuse à cause des flocons d'avoine)
  • Préchauffer le four à 180°C
  • A l'aide d'une boule à glace ou de 2 cuillères à soupe, déposer des petits tas de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les aplatir avec la paume de la main pour former les cookies.
  • Enfourner pour 20 minutes puis laisser refroidir dans une boîte hermétique pour les garder moelleux ou à l'air libre pour des cookies plus croquants.