Kimchi express

Le kimchi est une lactofermentation de légumes – souvent du chou chinois – d’origine coréenne.

Cette recette de kimchi « express » est vraiment facile à réaliser et ne demande que 5 jours de fermentation avant de pouvoir être consommée.

J’imagine que le véritable kimchi coréen est très pimenté puisqu’il nécessite de porter des gants pour ne pas se brûler les mains ! Ici on a un goût plus équilibré entre la douceur de certains légumes, le piquant des épices et l’acidité de la lacto-fermentation. Libre à vous de le corser d’avantage !

C’est aussi une idée de cadeau gourmand original !

Comme pour toutes les lactofermentations, le bocal est très important : il faut un bocal « à confiture » avec un joint en caoutchouc car en fermentant, de l’air est produit et doit pouvoir s’échapper du bocal pour le pas le faire exploser ! Pensez aussi à laisser un petit récipient sous le bocal durant les 5 jours de fermentation car du liquide peut couler.

Les proportions ci-dessous vous donneront 1 gros bocal de 1,5l ou 3 petits de 0,5l.

Kimchi express

Le kimchi est une lactofermentation de légumes - souvent du chou chinois - d'origine coréenne.
Temps de préparation30 min
Temps total35 min
1 litre(s)
Imprimer

Ingrédients

  • 1 kg chou(x) chinois
  • 200 g carotte(s)
  • 450 g radis noir(s)
  • 200 g oignon(s)
  • 50 g gingembre frais, râpé
  • 2 gousse(s) ail (aulx) (environ 20g)
  • 2 càs piment (poudre) en poudre
  • 40 à 80 g sel non raffiné
  • 60 g sucre complet

Instructions

Préparation des légumes

  • Émincer le chou chinois, éplucher et émincer l’oignon, râper la carotte et le gingembre, éplucher et râper le radis noir et l’ail.
  • Placer tous les légumes dans un grand saladier large, ajouter le sel, le sucre et le piment et « masser » les légumes en les frottants avec les mains pendant 5-6 minutes. Sous l’effet du sel, ils vont rendre leur eau et c’est ce « jus » qui servira de saumure à notre lactofermentation.

Mise en bocal

  • Quand les légumes sont bien mélangés et « juteux », les placer dans le bocal en les tassant suffisamment pour le jus les recouvrent entièrement. Laisser 1 ou 2 centimètre de vide (ne pas remplir à ras-bord) et placer dessus une grosse feuille de chou (je garde la base du chou qui fait parfaitement bien la taille du bocal) ou un « anti monte-lait » pour maintenir tous les légumes immergés et fermer le bocal avec son joint en caoutchouc.

Fermentation et conservation

  • Conserver ainsi 1 semaine à température ambiante – sur une coupelle pour les risque de débordement. Vous entendrez surement de temps en temps de l’air qui s’échappe et vous verrez des petites bulles se former. C’est bon signe.
  • Au bout de 5-6 jours vous pourrez ouvrir le bocal et commencer à consommer ce kimchi. Conserver au frais une fois ouvert.